Le Chant du vertige Cie Lapsus

 

La cie Lapsus poursuit son exploration d’un cirque sensible, esthétique et engagé en croisant l’univers du romancier Pierre Ducrozet et les nombreux défis environnementaux soulevés par le monde contemporain. Les dérèglements climatiques en cours laissent à penser qu’une bascule sans précédent pourrait s’opérer à l’échelle de la planète. L’hypothèse d’un effondrement est aujourd’hui envisagée. Mais si la crise semble inéluctable, elle ouvre aussi une place formidable à l’imaginaire. Le cirque permet d’explorer cet équilibre subtil où la gravité est contestée, où le rapport au sol est réinventé, où les repères de temps et d’espace sont distordus, où un nouveau rapport à l’autre est imaginé. Alliant danse, jonglage, voltige, portés et cerf-volant, la Cie Lapsus réinvente un rapport poétique et sensible au vivant. Avec son langage circassien foisonnant, ce spectacle mélange subtilement prouesses techniques et poésie visuelle. Un moment de grâce, un moment de vertige.

Ce spectacle fera l'objet de deux représentations scolaires les 14 avril à 14h et le 15 avril à 10h.

Note d'intention

Le vertige c'est quand les certitudes s'échappent.
Le vertige c'est quand les repères se distordent.
Et le vertige, c'est aujourd'hui.

Quand quelque chose cède sous nos pieds, tous les repères disparaissent brutalement. Le réel, soudain, nous glisse entre les doigts. Tout bascule. Une bascule où les possibles s'ouvrent à nous.
Ce lieu du fragile, de l'incertain, du sensible.
Il nous plaît de voir que les effondrements à l’œuvre portent, en creux, un élan de vie.
Quel est-ce devenir, en germe, après une supposée destruction (biodiversité, structuration sociale, modèle de pensée...) ? Nous allons constater les traces, écouter ces empreintes : que reste-t-il de visible et de sensible après le passage d'une catastrophe naturelle ou après le passage d'un corps sur un autre ? Que reste-t-il de vivant malgré le déclin de la biodiversité, que reste-t-il de vibrant après le passage d'un cerf-volant ? Qu'est ce qui résonne émotionnellement après une rencontre ?
Respirer. Accueillir. Laisser passer. Résilience salutaire.
L'enjeu n'est plus -seulement- de réduire l'empreinte de l'homme sur terre, mais plutôt d'imaginer une manière singulière d’habiter les territoires pour, finalement, inventer un nouveau rapport poétique et sensible au(x) vivant(s)

Spectacle en partenariat avec le roman « Le grand vertige » de Pierre Ducrozet – Actes Sud 2020

 

La Compagnie

Autour d'une amitié née à l'école de cirque de Lyon 10 ans plus tôt, la Cie Lapsus a été fondée en 2010 par six artistes de cirque. Après 250 représentations de Six pieds sur terre (2011) et Boutelis (2016) elle poursuit avec Le chant du vertige (2021) sa déclinaison d'un cirque sensible, esthétique et engagé. Les spectacles successifs dessinent une identité artistique forte, qui s’inscrit dans une continuité, avec le désir, toutefois, de ne jamais s’installer dans une zone de confort.
Le choix de modifier sensiblement l’équipe de création participe de son envie de bousculer ses habitudes avec l’arrivée d’un nouveau metteur en scène et d’une danseuse au plateau.
En effet, après deux mises en scène signées par Johan Lescop, la Cie Lapsus, séduite par l’éclectisme de son parcours, choisit de collaborer avec Pierre Tallaron pour cette nouvelle création. Comédien de formation, il a créé, joué, écrit aussi bien pour le théâtre que pour la danse, le cirque ou la vidéo. La danseuse, quant à elle, développe un langage corporel différent et complémentaire de celui des circassiens.
L'un comme l'autre vont enrichir l'équipe de leurs expériences nuancées, de leurs regards singuliers, pour élargir le champ des possibles de la compagnie.
En conservant une direction artistique collégiale, la Cie Lapsus réaffirme enfin sa volonté d'inscrire la notion de collectif au cœur de son projet, tant dans les partis pris artistiques que dans son fonctionnement quotidien.
● Une production compagnie Lapsus ● Coproduction : Collectif En Jeux | Le Polaris, Corbas (69) | Les Quinconces, Vals les bains (07) ● Coproduction & résidence : Projet bénéficiaire du dispositif de compagnonnage du projet de coopération transfrontalière Travesía - Pyrénées de cirque, cofinancé par le FEDER. Avec le soutien de Ax Animation. | CIRCa, Pôle National Cirque Auch, Occitanie (32) | La Verrerie, Pôle National Cirque Alès Occitanie (30) | L’Estive, scène nationale d’Ariège, Foix (09) | Théâtre Molière, Sète, scène nationale archipel de Thau (34) ● Avec le soutien financier de la Direction générale de la création artistique, de la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie, de la Région Occitanie ● Accueil en résidence : La Cascade, Pôle National Cirque Bourg St Andéol Auvergne Rhône-Alpes (07) | La Grainerie, Balma – Toulouse (31) | Château de Monthelon, Montréal (89) | CADHAME Halles Verrières, Meisenthal (57) | LE PÔLE - La Saison cirque Méditerranée Scène conventionnée d’intérêt national, Le Revest les eaux (83) | L’Ilyade, Seyssinet-Pariset (38) | Théâtre des pénitents, Béziers (34) | Ax Animation Ax-les-Thermes (09) |
Ce spectacle reçoit le soutien d'Occitanie en scène dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux.

*Le collectif En jeux regroupe les membres suivants : L’Estive, Théâtre en Garrigue, Le Théâtre dans les Vignes, Théâtre de la Maison du Peuple, Le Périscope, Les ATP d’Uzès , La Grainerie, Théâtre du Grand Rond, Théâtre Jules Julien, Théâtre Sorano, Théâtre de la Cité Toulouse, Le Neuf Neuf festival, L’Escale, Théâtre Jean Vilar, Bouillon cube, Chai du Terral, Le Kiasma , La Bulle Bleue, Théâtre Albarède, Théâtre Molière-Sète , Théâtre Jacques Cœur, La Cigalière, Le Théâtre des 13 Vents, Scénograph , L’Astrolabe, Scènes croisées de Lozère, Service Culturel de la Ville d’Alénya (66)

Distribution
  • Porteur, cerf-voliste : Julien Amiot
  • Voltigeur : Jonathan Gagneux
  • Jongleur : Stéphane Fillion
  • Danseuse : Lucile Guin
  • Voltigeuse : Analìa Vincent
  • Jongleur : Florent Lestage
  • Porteur : Valérian Moutier
  • Metteur en scène : Pierre Tallaron
  • Créateur lumière, régisseur général : Matthieu Sampic
  • Compositeur, graphiste : Marek Hunhap
  • Régisseuse : Marie-Jeanne Assayag
  • Costumière : Clarisse Baudinière

crédit Ian Grandjean

Production compagnie Lapsus
Coproduction Collectif En Jeux, Le Polaris - Corbas, Les Quinconces - Vals les bains

Représentations

Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • samedi 16 avril 2022 20h30
Informations

Durée 1h15 / À partir de 8 ans
RENDEZ-VOUS DES CURIEUX
L'Artothèque dialogue avec le Chant du Vertige
Visite guidée de l'exposition 16/04 - 18h30

Tarifs

Tarif B Placement libre
Plein 16 €
Découverte / Réduit 14 €
Passion / Réduit + 11 €
Jeune 5 €
Informations pratiques / abonnements

Tarif découverte / réduit : abonnés découverte (et anciens abonnés découvertes), groupe à partir de 10 personnes, comités d'entreprises, personnes handicapées.
Tarif passion / réduit + : abonnés passion (et anciens abonnés passion), demandeurs d'emploi, intermittents du spectacle.
Tarif Jeunes : moins de 18 ans et étudiants de moins de 25 ans.

Offre exceptionnelle pour cette saison 21/22 : si vous étiez abonné sur la saison 20/21 du Théâtre de l'Usine ou sur le festival 2021, vous bénéficiez du tarif Découverte ou Passion selon votre abonnement, et ce quel que soit le nombre de spectacles choisis.

Abonnement Découverte : abonnement nominatif 4 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif découverte.
Abonnement Passion : abonnement nominatif 8 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif passion.
Le + de l’abonnement Passion : faites découvrir le Théâtre de l’Usine à un de vos ami, il profite du tarif réduit sur un des spectacles de votre abonnement !

Réserver

Archives

- saison 2020/2021
- saison 2019/2020
- saison 2018/2019
- saison 2017/2018
- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE