Piazzolla 2021 Louise Jallu Quartet

 

À vingt-quatre ans Louise Jallu étonna déjà le monde de la musique et celui particulier du tango par la parution de son étonnant et audacieux disque, un double album consacré aux grands maîtres du tango qu'elle revisite avec force, Francesita, la petite française. La jeune femme récidive en janvier 2021 par un album entièrement consacré à Piazzolla dont on fête cette année-là le 100e anniversaire de sa naissance, Piazzolla 2021, véritable bombe musicale qui recueille l'enthousiasme du public et une presse unanime jusqu'aux confins de Buenos Aires, saluant la modernité généreuse de sa musique et une insolence créatrice, venant ici balayer tous les archaïsmes attachés au genre, dans une époustouflante approche et restitution des œuvres du Maître de Buenos Aires.
"La révolution engagée par Astor Piazzolla l'avait conduit au Tango Nuevo, celle opérée par Louise Jallu aboutit à du Piazzolla Nuevo" titrait Le Monde.
Bandonéoniste virtuose, compositrice, récemment nominée aux Victoires du Jazz dans la catégorie Révélation, elle parcourt depuis les scènes avec son quartet tout en suscitant parfois des rencontres étonnantes avec divers jazzmen. Son programme s'appuie sur quarante années de création de Piazzolla, comprenant les célébrissimes titres comme Adios Nonino, Libertango, Oblivion, mais aussi ceux moins connus du grand public, comme l'exceptionnel Tristezas de un doble A ou Tanguedia pour lesquels Louise Jallu invente ou compose des prolongements inouïs.
Il y a dans la musique de Piazzolla une sorte d’urgence, de rage qui se manifeste sans cesse comme une transposition des brutalités de la vie, de la violence du monde, de ses injustices récurrentes, de la difficulté de vivre, de survivre ; c'est ce qui m'a fortement impressionnée en le voyant jouer et qui fut le moteur des interprétations que je propose sur ce disque ou en concert, davantage "la rage" que "la lettre", car l'imiter serait totalement vain et inutile (Louise Jallu/janvier 2021)

Distribution
  • bandonéon et direction artistique : Louise Jallu
  • violon et guitare électrique : Mathias Lévy
  • piano et Fender Rhodes : Grégoire Letouvet
  • contrebasse : Alexandre Perrot

Colore productions
En partenariat avec Souillac en Jazz

crédit photo Sylvain Gripoix

Presse

La jeune femme traite une dizaine de pièces de Piazzolla comme des standards ouvrant la voie à un jazz libre, contemporain, bigarré. Gageons qu’Astor aurait adoré ce "Piazzolla 2021"
Diapason (5 diapasons)

Loin de se limiter à un simple arrangement, le travail sur les partitions témoigne d’une authentique création. La révolution engagée par Astor Piazzolla l’avait conduit au Tango Nuevo, celle opérée par Louise Jallu aboutit à du Piazzolla Nuevo. Le Monde

Louise Jallu honore la musique du grand bandonéoniste et compositeur argentin dont la collaboration avec le saxophoniste Gery Mulligan est ancrée dans la mémoire des jazz fans. Ils trouveront dans ce disque moult raisons de s’enthousiasmer. CHOC Jazz Magazine

Ce qu’il y a de magnifique avec ce « Piazzolla 2021 » c’est qu’on ne se pose pas la question de savoir si Louise Jallu fait partie de la grande famille sans cesse recomposée du jazz....car ce disque somptueux bouleversera ceux qui ne sont pas familiers-à tort !-de la musique d’Astor.
CHOC Jazz magazine

Louise Jallu fait renaître Astor Piazzolla. Elle fait preuve d’une maitrise et d’un engagement tout à fait exceptionnels. CHOC Classica

Elle est déjà, à seulement 25 ans, LA voix singulière du bandonéon actuel... Louise Jallu rend encore plus moderne ce moderne qu’était Piazzolla. Jazz News (Indispensable Jazz News)

Sublimer le legs du Maître du Tango Astor Piazzolla, à vingt-six ans à peine, c’est se coltiner un patrimoine. Aussi a-t-elle décidé d’infliger au répertoire retenu un traitement dévolu aux standards de jazz dans une approche résolument contemporaine. Citizen Jazz

Louise Jallu, une authentique révélation du tango moderne. France Musique

Une jeune femme avec un talent incroyable, dont on va entendre parler longtemps. France 2 (Télé Matin)

Louise Jallu revisite avec talent et singularité les plus beaux titres de son maître... la relève au féminin. France 3 (19/20 National)

Et vous, Monsieur Piazzolla, qu’en dîtes-vous ? Il me semble que vous diriez, simplement, dans un sourire : « J’ai réussi ! » La Salida

Représentations

Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • samedi 02 avril 2022 20h30
Tarifs

Tarif B Placement libre
Plein 16 €
Découverte / Réduit 14 €
Passion / Réduit + 11 €
Jeune 5 €
Informations pratiques / abonnements

Tarif découverte / réduit : abonnés découverte (et anciens abonnés découvertes), groupe à partir de 10 personnes, comités d'entreprises, personnes handicapées.
Tarif passion / réduit + : abonnés passion (et anciens abonnés passion), demandeurs d'emploi, intermittents du spectacle.
Tarif Jeunes : moins de 18 ans et étudiants de moins de 25 ans.

Offre exceptionnelle pour cette saison 21/22 : si vous étiez abonné sur la saison 20/21 du Théâtre de l'Usine ou sur le festival 2021, vous bénéficiez du tarif Découverte ou Passion selon votre abonnement, et ce quel que soit le nombre de spectacles choisis.

Abonnement Découverte : abonnement nominatif 4 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif découverte.
Abonnement Passion : abonnement nominatif 8 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif passion.
Le + de l’abonnement Passion : faites découvrir le Théâtre de l’Usine à un de vos ami, il profite du tarif réduit sur un des spectacles de votre abonnement !

Réserver

Archives

- saison 2020/2021
- saison 2019/2020
- saison 2018/2019
- saison 2017/2018
- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE