Devenez mécène

Pour Hêtre

«L’arbre voudrait du calme mais il y a toujours du vent". (proverbe chinois) 

Note d'intention

Pour cette nouvelle aventure en duo, nous avons décidé d’appréhender la matière bois dans sa version la
plus brute. Nous avons envie d’amener une forêt et sa symbolique sur scène, et pour cela quoi de mieux
qu’un arbre?
Nous envisageons différentes séquences qui lieraient nos corps à l’arbre, à travers sa déconstruction.
Pour commencer, l’arbre, simplement posé, sera le témoin d’une séquence acrobatique dansée construite
autour de lui. Au fur et à mesure de sa déconstruction, ses branches formeront une forêt immobile qui
définira notre espace de mouvement. Des disques issus du tronc serviront de support à nos appuis, et ses
racines, un terrain de jeu pour notre imagination acrobatique. Nous pensons aussi à une scène avec de
la sciure. Elle représente pour nous le dernier maillon de déconstruction de l’arbre et en même temps une
nouvelle naissance car elle deviendra bientôt de l’humus et servira sûrement à la naissance d’un nouvel
être.
Nous voulons une acrobatie souple, fluide, construite et évolutive, qui danse entre statique et dynamique.
Parfois ample et aérienne, parfois intime et minuscule. Une acrobatie sincère qui s’inscrit dans un tout en
tenant compte de l’autre et de l’objet. Une danse personnelle pour une situation mouvementée.
Nous voulons que nos êtres soient complices d’un hêtre afin de parler de notre rapport à la nature, de
notre façon de l’exploiter, de penser la dominer. L’histoire se construira autour et sur cet arbre puis dans
une forêt de branches à l’équilibre fragile, sur des bouts de tronc qui nous servirons d’appuis et dans de
la sciure aux formes changeantes. Nous voulons parler de notre propre vieillissement à travers ce bout de
nature que nous aimerons mais que nous transformerons pour qu’il n’en reste que des copeaux.

Inspirations

Parler de nous à travers le temps. Parler du temps à travers l’arbre.
Parler des branches en commençant par le tronc.
L’arbre grandit de façon constante, il suit son propre rythme. Bien plus lent que celui des humains.
Les branches vivent au présent, fragiles, souples, flexibles et dynamiques, elles cherchent la lumière.
Les racines cachées dans la terre apportent la stabilité en se nourrissant du passé.
Lorsque nous l’arrachons de la terre, nous l’arrachons du temps.
À chaque instant, l’arbre pousse vers le haut et vers le bas, vers l’intérieur et l’extérieur. Lui qui paraît si
statique est en fait en perpétuel mouvement.
Comme nous, il se forme, se déforme, se tord et se balance.

«Après combien de temps un arbre mort tombe-t-il au sol ? À quel rythme se dégrade-t-il ?
Quels sont les facteurs qui influencent ce processus de dégradation ? Est-ce que son
apparence externe peut renseigner sur le temps écoulé depuis la mort ?»
Virginie-Arielle Angers (ingénieure forestière).

Sa décomposition ainsi que l’abri qu’il fournit à d’autres espèces procure une seconde vie à l’arbre. Nous voulons aussi, de la même manière qu’il pourrait renaître en meuble ou en parquet, donner une seconde vie à notre hêtre. 3 êtres dont 1 avec un H.

«Un seul être vous manque et tout est dépeuplé» - Alphonse de Lamartine

Distribution
  • Acrobates : Fnico Feldmann
  • Itamar Glucksmann
  • Metteur en scène : Benjamin De Matteïs
  • Conception scénographique : Fnico Feldmann
  • Construction scénographique : Fnico Feldmann
  • Fabien Megnin
  • Patrice Lecussan
  • Régisseur général : Patrice Lecussan
  • Création sonore : Boris Billier
  • Création lumière : Fabien Megnin
  • Patrice Lecussan
  • Flore Vitel : Production - Diffusion

Avec le soutien financier de la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie.

 

COPRODUCTIONS :

Ce spectacle reçoit le soutien d’Occitanie en scène dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux, dont les membres sont : Théâtre Albarède, Communauté de communes des Cévennes gangeoises et sumémoises / Bouillon Cube, Causse-de-la-Selle / Chai du Terral, Saint-Jean-de-Védas - Scènes croisées de Lozère, Scène conventionée pour les écritures d’aujourd’hui / Le Périscope, Nîmes / Théâtre en Garrigue, Port-la-Nouvelle / La Bulle bleue, Montpellier / Théâtre + Cinéma, scène nationale de Narbonne / Théâtre Sorano, Toulouse / Théâtre du Grand Rond, Toulouse / La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, Balma / Théâtre de l’Usine, scène conventionnée théâtre et théâtre musical, Saint-Céré / Le Kiasma - Agora, Castelnau-le-Lez et Le Crès / Théâtre Molière Sète, scène nationale Archipel de Thau / Théâtre des Deux Points -MJC de Rodez / Théâtre de la Maison du Peuple, Millau / Théâtre Jules Julien, Toulouse / Théâtre Jean Vilar, Montpellier / ThéâtreDeLaCité, Centre Dramatique National de Toulouse / Le Neuf-Neuf - Compagnie Samuel Mathieu, Toulouse  / L’Astrolabe, Figeac / Théâtre Jacques Coeur, Lattes / EPIC du Domaine d’O, Montpellier.

Autres coproducteurs : Le Carré Magique - Pôle National des arts du Cirque en Bretagne, Lannion, Trégor / Circuscentrum/Festival Perplx, Gand (Be) / Le THV, Saint Barthélémy d’Anjou / La Verrerie, Pole National Cirque Languedoc-Roussillon (en cours).

 

AUTRES PARTENAIRES / Accueil en Résidence et soutiens :

La Grainerie, Balma / Les Mazades, Toulouse / Le Théâtre de la Cité, Toulouse / Théâtre des Deux points - MJC Rodez / Cie 111 - Aurélien Bory - La Nouvelle Digue, Toulouse / L’ Espace Catastrophe, Centre International de Création des Arts du Cirque (Be) / La Fabrique, Université Toulouse – Jean Jaurès / Mix’Art Myrys, Toulouse / Municipalité d’Orgibet / La Baraque – la Vannerie – Ville de Toulouse. L’ONF, Office Nationale des Forêts.

Représentations

Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • jeudi 27 février 14h00
  • vendredi 28 février 20h30
Tarifs

Tarif C Placement libre
Plein 12 €
Découverte / Réduit 10 €
Passion / Réduit + 8 €
Jeune 5 €
Informations pratiques / abonnements

Tarif découverte / réduit : abonnés Découverte, groupe à partir de 10 personnes, comité d’entreprises, personnes handicapées
Tarif passion / réduit + : abonnés Passion, demandeurs d’emploi, intermittents du spectacle
Tarif Jeunes : moins de 18 ans et étudiants moins de 25 ans

Abonnement Découverte : abonnement nominatif 4 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif découverte.
Abonnement Passion : abonnement nominatif 8 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif passion.
Le + de l’abonnement Passion : faites découvrir le Théâtre de l’Usine à un de vos ami, il profite du tarif réduit sur un des spectacles de votre abonnement !

Réserver

Archives

- saison 2018/2019
- saison 2017/2018
- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE