Devenez mécène

Amélie les crayons mille ponts

En partenariat avec Arcade 

Amélie-les-crayons revient cette saison avec un tout nouveau spectacle : "Mille Ponts".
Mille Ponts est un spectacle sur le lien, la filiation, le fil invisible qui relie chaque vie sur ce monde. Lumineux, enjoué, rythmé, percussif, virevoltant, comme un bal extraordinaire où les danseurs, connectés par le pas, ne font plus qu'un, on y retrouvera toute une ribambelle de nouveaux morceaux ainsi les plus anciens sous de nouvelles formes. Accompagnée de deux multi-instrumentistes épatants, Amélie, autour de son nouveau piano magique, vous convie à un moment chaleureux, interactif, festif et poétique dont on sort le coeur léger !

 

Mille ponts

APRES 15 ANS SUR LES PLANCHES, Amélie-les-crayons fait partie de ces artistes qu'on guette et dont on attend impatiemment le nouveau projet, album ou spectacle. Son moteur, c'est la surprise : elle préfère l’aventure des chemins de traverse, filer là où on ne l’attend pas. Depuis 15 ans, Amélie-les-crayons réinvente son art pour continuer à surprendre. Le premier spectacle Le Chant des Coquelicots (2002-2006) était frais et rock n’roll, le second La Porte Plume (2007-2010) de la poésie pure aux décors et lumières inoubliables. Le troisième Jusqu’à la Mer (2012-2014) très folk, sobre et boisé, faisait la part belle aux instruments, innombrables sur scène. Mille Ponts (2017) ne déroge pas à la règle puisque pour la première fois, il intègre la DANSE à la mise en scène.

C'est un trio que vous découvrirez cette fois-ci. La mise en scène est à nouveau de Fred Radix (Le Siffleur), les chorégraphies de Denis Plassard et les éclairages de Clodine Tardy. C'est au Train- Théâtre de Portes-Lès-Valence (26) qu'a été créé le spectacle en janvier 2017.

Distribution
  • Texte et musiques / piano, guitare, chant : Amélie les crayons
  • guitare, clarinette, harmonica, mandoline, percussions, chant : Olivier Longre
  • percussions, marimba, bugle, melodica, chant : Quentin Allemand
  • Mise en scène : Fred Radix (le siffleur)
  • Interactions chorégraphiées : Denis Plassard
  • Mise en lumière : Clodine Tardy
  • Décor : Michel Caroline
  • Costumes : Nadège Cezette

Une production Neômme/Train-Théâtre, avec le soutien de l'ADAMI, du FCM (Fond pour la Création Musicale), du CNV (Centre National des Variétés) et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

En partenariat avec Arcade

Presse

Le Parisien N°1428
Comment résister au charme d’Amélie-les-crayons et de ses chansons, empreintes de fantaisie, de poésie et d’originalité? Sur scène c’est un à un voyage dans son imagination florissante qu’elle nous convie, un univers où personnages saugrenus côtoient instruments farfelus dans une musicalité surprenante.

Le Nouvel Obs N°2253
Chant espiègle, mélodies empreintes de poésie et historiettes loufoques! Un projet relativement
hors norme et une jeune femme à découvrir avant qu'elle ne devienne incontournable. Timothée Barrière

Télérama N°3026
Son nouveau spectacle, plus encore que le précédent, est une parenthèse d'absolue poésie, où la chanson se met toujours très joliment en scène. Magnifique! Valérie Lehoux

Marianne N°560
La Porte Plume a la légèreté d'une âme grave qui cherche à s'étourdir et Amélie-les-crayons possède ce talent de griser son public en l'entraînant dans le tourbillon de sa vie. Olivier Maison

La Croix
Elle a l’âme légère tout en aimant croquer son époque, sans détours. Son deuxième album aux couleurs tendres des illustrations de Samuel Ribeyron traduit son sens du sensible et au regard d’empathie sur ses contemporains. Entre mélancolie tendre et petites perles du quotidien. Le Linge de Nos Mères s’inscrit en quelques notes de piano sur le fil des générations de femmes. ROBERT MIGLIORINI

Le Dauphiné
Dans la grisaille de l’automne c’est un rayon de soleil qui est sur le point d’illuminer les bacs des disquaires. La Porte Plume de la chanteuse aux crayons a vraiment bonne mine. Et donne le sourire en ouvrant sur un univers poétique, drôle, en laissant entrer un vent léger mais pas light, enivrant sans être saoulant. Sophie GIRARD

Télérama
Avec elle, le public devient l’acteur à part entière d’une comédie douce-amère. Un univers rêveur, d’une universelle justesse, à contre-courant des airs du temps ultra réalistes portés par Bénabar, Delerm ou Jeanne Cherhal. « Pour qu’un spectacle me plaise, il faut qu’il soit beau. » Le sien est magnifique, en dehors du temps et des modes. Car Amélie nous offre bien plus que des chansons. Ce que fait Amélie, c’est de la poésie. Valérie LEHOUX

Les Clés de l’Actualité
Ses nouveaux titres sont tous plus poétiques les uns que les autres. La musique, toujours légère et éthérée se fait également acidulée. Ajoutez à cela des textes rigolos chantés d’une voix sucrée. Ce n’est plus un disque mais une confiserie ! Amélie redessine son personnage sans rature ni fausses notes. Clément DEBEIR

Représentations

Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • vendredi 26 octobre 20h30
Tarifs

Tarif A Placement libre
plein 19 €
réduit 16 €
abonnés 13 €
jeunes 5 €
Informations pratiques / abonnements

Tarif réduit : abonnés Découverte, groupe à partir de 10 personnes, comité d’entreprises, adhérents Lieu Commun
Tarif Passion : abonnés Passion, demandeurs d’emploi
Tarif Jeunes : moins de 18 ans et étudiants moins de 26 ans

Abonnement Découverte : abonnement nominatif 3 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif réduit.
Abonnement Passion : abonnement nominatif 8 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif passion.
Nouveauté de l’abonnement Passion : faites découvrir le Théâtre de l’Usine à un de vos ami, il profite du tarif réduit sur un des spectacles de votre abonnement !

Archives

- saison 2017/2018
- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE