Devenez mécène

Mange tes ronces !

 

Mamie Ronce vit avec Moquette, son basset «qui déteste les enfants». Chaque matin, elle regarde son feuilleton « Une Rose sur le Mur » puis s’en va faucher le fond de son jardin. Envoyé prendre un bol d’air chez sa grand-mère, Léopold doit débroussailler les fourrés grouillants de ronces. Il entend ricaner... et se pique!

Le soir tombe. Mamie Ronce prépare une soupe... une soupe aux orties !

A l’ombre des ronces urticantes et épineuses, se nichent la peur et ses chimères. Où trouver du réconfort quand on a six ans et que Mamie file les chocottes? Un spectacle d’ombres qui assoit le spectateur sur des chardons ardents!

Les silhouettes sont animées sur fond de dessins où se superposent collages, gravures et diverses matières.
Les images traversent mille nuances entre blancs et noirs, réchauffés par de petits éclats de couleur.

Manipulées à vue sur les plans vitrés de trois rétroprojecteurs, les ombres sont projetées sur un large écran composé de draps rapiécés.

Deux images font face au public. La troisième apparaît sur le côté gauche, en miroir avec le musicien assis à droite du plateau. Les silhouettes passent d’un côté à l’autre de l’écran.

Légère, titillante ou sombre, la musique suscite l’émotion. Elle traduit, de manière parfois décalée, les sentiments d’un personnage ou commente une situation.

Muni d’un baglama (petit bouzouki), de pédales de loop, de claviers, et d’objets détournés, le musicien suggère et approfondit les ambiances et rythme la narration.

Les bruitages évoquent avec humour le jardin,
la cuisine, la nuit et ses cauchemars, le trottinement du chien, la douceur d’un grand lit ...

Les voix des personnages, interprétées par les deux comédiennes, complètent leurs portraits d’ombres et développent la complexité de leurs caractères.

Les paroles rebondissent sur les images en élargissant leur sens et en suscitant,
par décalage, la réaction du public.

Distribution
  • Idée, réalisation des ombres : Théodora Ramaekers
  • Metteur en scène : Manah Depauw
  • Avec
  • en alternance avec : Virginie Gardin
  • Christelle Delbrouck
  • en alternance avec : Théodora Ramaekers
  • Elfie Dirand
  • Musique et bruitages en alternance avec : Jean-Luc Millot
  • Luc Evens

Coproducteur: Le Centre culturel du Brabant Wallon. Avec le soutien de La Roseraie, le Centre culturel de Schaerbeek, la Fabrique de Théâtre et le Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Représentations

Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • vendredi 06 décembre 10h00
  • vendredi 06 décembre 14h00
  • samedi 07 décembre 10h00
Tarifs

Informations pratiques / abonnements

Tarif réduit : abonnés Découverte, groupe à partir de 10 personnes, comité d’entreprises, adhérents Lieu Commun
Tarif Passion : abonnés Passion, demandeurs d’emploi
Tarif Jeunes : moins de 18 ans et étudiants moins de 26 ans

Abonnement Découverte : abonnement nominatif 3 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif réduit.
Abonnement Passion : abonnement nominatif 8 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif passion.
Nouveauté de l’abonnement Passion : faites découvrir le Théâtre de l’Usine à un de vos ami, il profite du tarif réduit sur un des spectacles de votre abonnement !

Réserver

Archives

- saison 2018/2019
- saison 2017/2018
- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE