Devenez mécène

Sous la neige

Une multitude de papiers de soie dessinent un paysage blanc, qui respire aux sons du vent, crisse telle la neige, et s’éclaire, et ondule. 

Les spectateurs, assis tout autour, guidés par la musique et la lumière, sont invités à un voyage sensoriel et poétique.

Sous leurs yeux, à portée de main, deux comédiens éveillent en douceur ce qui sommeillait, et sans paroles, ouvrent les portes des imaginaires.

Alors le papier se défroisse, et c’est un poisson qui déploie ses ailes, une mer qui se déchaine, des lunes qui dansent, un dragon peut-être… Et le papier, peu à peu, s’envole jusque dans le public, pour l’inviter lui aussi à jouer.

Processus de création

Avec Sous la neige, j'ai axé ma recherche vers la création d'un univers, accessible à tous, non narratif, sans mot pour nous guider, avec une relation au public très intime. Un univers où le son et la lumière sont devenus nos vecteurs d'émotions. Où le jeu des comédiens s'est ouvert à la danse contemporaine et à la manipulation de formes abstraites et mouvantes.

J'ai eu envie de plonger les comédiens au cœur d'une scénographie épurée et évolutive, qui, peu à peu, invite les spectateurs à les rejoindre dans une découverte physique et sensorielle de la matière.

Nous sommes partis d'un rectangle aux lignes simples, d'un tapis de papiers de soie, de cette matière blanche et douce dans laquelle on a envie de se coucher, de plonger les mains et le reste du corps. Et puis nous avons déconstruit tout cela, dans tous les sens, avec cette envie de lui donner corps et vie et voix.

Il s'agissait donc de réfléchir aux mouvements des comédiens mais également à ceux de la matière elle-même. De chorégraphier cette rencontre surprenante, à l'aide du jeu d'acteur mais aussi grâce à une lumière mouvante, qui colore peu à peu le papier, en fonction des émotions qui sont traversées.

Nous avons également eu la chance de rencontrer les enfants, leurs parents et le personnel encadrant de la petite enfance, car ce spectacle a été créé en partie en immersion grâce à une résidence d'éveil et de recherche en crèches et ludothèques.

Ces moments précieux ont jalonné nos répétitions et participé à la construction sonore et scénographique de Sous la neige.

En leur proposant un espace ludique qu'ils ont eu toute liberté d'explorer, nous avons joué avec eux, et observé comment ils construisait leur imaginaire. Source d'inspiration pour ce nouveau spectacle.

Martine Wanioski

Univers sonore et musical

Comme à l'accoutumée dans mon travail, j'ai procédé à une première phase d'enregistrements microphoniques directement en lien avec le projet afin d'explorer toutes les facettes sonores du papier de soie. Puis, enregistrements d'ambiances naturalistes et de sons qui, pour moi, évoquaient la métamorphose.

Ces sons se sont retrouvés dans la composition, à l'état brut ou retravaillés, transformés, reconnaissables ou non, mais toujours porteurs d'une intention originelle qui a enrichi le propos musical.

Notre envie était d'aller vers un travail électroaccoustique fin, fait de propositions parfois discrètes et riches en nuances. Les motifs rythmiques ou mélodiques n'en sont pas absents pour autant.

Tout comme la scénographie et le travail du corps sur le plateau, la partition musicale et sonore s'est orientée vers un univers poétique, onirique, qui puisse englober les spectateurs. D'où une réflexion sur le traitement de la diffusion sonore en quatre points, qui permet une spatialisation du son.

Gilles Sornette

Distribution
  • Mise en scène et jeu : Martine Waniowski
  • Regard chorégraphique : Amélie Patard
  • Regard vie des formes : Philippe Rodriguez-Jorda
  • Jeu : Reda Brissel
  • Création musicale et sonore, interprétation : Gilles Sornette
  • Costumes : Daniel Trento
  • Création lumière : Brice Durand

Coproduction Centre Culturel Picasso, Scène Conventionnée pour le jeune public, Homécourt
Soutiens Réseau jeune public de Lorraine dans le cadre de la Belle Saison, Ville de Metz, SPEDIDAM, Conseil Régional de Lorraine, Conseil Départemental de Moselle, Festival de Moselle

Représentations

Théâtre de l'Usine
  • samedi 16 mars 10h00
Tarifs

Jeune public Placement libre
plein 8 €
réduit 6 €
passion/jeune 5 €
Informations pratiques / abonnements

Tarif réduit : abonnés Découverte, groupe à partir de 10 personnes, comité d’entreprises, adhérents Lieu Commun
Tarif Passion : abonnés Passion, demandeurs d’emploi
Tarif Jeunes : moins de 18 ans et étudiants moins de 26 ans

Abonnement Découverte : abonnement nominatif 3 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif réduit.
Abonnement Passion : abonnement nominatif 8 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif passion.
Nouveauté de l’abonnement Passion : faites découvrir le Théâtre de l’Usine à un de vos ami, il profite du tarif réduit sur un des spectacles de votre abonnement !

Archives

- saison 2017/2018
- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE