Devenez mécène

Les règles du savoir-vivre dans la société moderne de Jean-Luc Lagarce

« Il s’agit de connaître et d’apprendre, dès l’instant si mondain de sa naissance, à tenir son rang et respecter les codes qui régissent l’existence. » 

Deux archivistes un peu coincés ont trouvé un trésor dans les archives de la mairie : dans un vieux grimoire, le manuscrit des règles du savoir-vivre dans la société moderne. Dans leur grand et strict respect des traditions et des bons usages, ils en donnent une lecture appliquée, méticuleuse, parfois autoritaire, avec un ton pince sans rire et un humour décalé.

Trois projecteurs, une table, un pupitre et une Marianne... Ce spectacle est itinérant et peut s’adapter à différentes configurations.

Le plus souvent, la première partie se déroule dans la salle des mariages de la Mairie, puis la deuxième dans l’église, avec un déplacement du public. Elle résonne particulièrement d’humour dans ces lieux qui jouent eux-mêmes le sens du texte.

Les règles du savoir-vivre dans la société moderne (extrait)

L'enfant baptisé, le filleul précédemment cité a grandi, il est devenu jeune homme.
Il distingue une jeune fille, il la voit, on lui montre, il croit l'aimer. Il souhaite de l'obtenir pour femme, l'épouser, se marier et lui faire des enfants mais il ne va pas de but en blanc, la demander en mariage.
Il s'ouvre de ses intentions à ses parents ou, à leur défaut - ils sont absents, envisageable, ou morts, possible - à leur défaut, à un ami âgé, à son protecteur, à un supérieur ou encore : ses parrain et marraine.

Les choses, la vie, les choses s'enchaînent habilement de la manière suivante.
La personne qui reçut la confidence du jeune homme - ami, supérieur, parrain, je ne sais pas, n'importe qui - la personne confidente se met en rapport avec un ami intime de la famille de la jeune fille, afin d'arranger une rencontre décisive entre les deux jeunes gens, entrevue qui permettra de savoir si les projets peuvent être poursuivis.

Mais avant d'entamer l'affaire matrimoniale, car affaire c'est, ne nous cachons pas la vérité des mots, les intermédiaires sont tenus de prendre des renseignements précis et venus de bonne source, sur la fortune, la position sociale, la généalogie et l'hérédité des deux familles en cause, car en cause et pas moins.

Ce n'est qu'après s'être assuré que la convenance existe sur tous les points qu'on doit risquer l'entrevue définitive. Il ne faut pas qu'après s'être rencontrés, s'être plu, les deux jeunes gens voient souffler sur leurs rêves le vent mauvais d'une difficulté imprévue, née de la situation de l'un ou l'autre.

Distribution
  • Avec
  • Luc Sabot
  • Stéphanie Marc

Cie Nocturne

Représentations

Salle des fêtes, Lanzac
  • vendredi 18 mai 20h30
Salle des fêtes, Teyssieu
  • samedi 19 mai 20h30
Salle des fêtes, Saint-Vincent-du-Pendit
  • dimanche 20 mai 18h00
Tarifs

Tarif C Placement libre
plein 12 €
réduit-liberté 10 €
passion 8 €
jeunes 5 €
Informations pratiques / abonnements

Tarif réduit : abonnés Découverte, groupe à partir de 10 personnes, comité d’entreprises, adhérents Lieu Commun
Tarif Passion : abonnés Passion, demandeurs d’emploi
Tarif Jeunes : moins de 18 ans et étudiants moins de 26 ans

Abonnement Découverte : abonnement nominatif 3 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif réduit.
Abonnement Passion : abonnement nominatif 8 spectacles minimum. Cet abonnement vous donne droit au tarif passion.
Nouveauté de l’abonnement Passion : faites découvrir le Théâtre de l’Usine à un de vos ami, il profite du tarif réduit sur un des spectacles de votre abonnement !

Archives

- saison 2017/2018
- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE