Devenez mécène

Un obus dans le coeur De Wajdi Mouawad

Avec ce roman, Wajdi Mouawad se confronte aux questions fondamentales du jeune homme entrant dans l'âge adulte.  

Récit

Appelé d’urgence au chevet de sa mère, Wahab, sur le chemin de l’hôpital, sent monter une colère irrépressible: cri d’angoisse contre la fatalité, cri de culpabilité, douleur de perdre sa mère et celle plus difficile encore de s’en libérer. Cet événement tragique va être le point de départ d’une véritable quête identitaire et d’une libération.

Ce monologue puissant s’inscrit dans le grand puzzle de l’œuvre de Mouawad, à la frontière entre des pièces majeures comme: Littoral, Incendies, Forêts et Seuls... On y retrouve les thématiques chères à l’auteur comme: les liens du sang, la quête existentielle, le rêve, la filiation, les origines, la poésie et les arts.

 Cette œuvre est un monologue frontal écrit comme un roman. Sa puissance dramatique repose sur la prise de parole d’un personnage en proie aux questions fondamentales du jeune garçon entrant dans l’âge adulte. Il erre, seul, ébranlé, en proie à ses peurs et ses rêves, à la recherche de sa propre révélation.

Un obus dans le cœur est une œuvre humaniste; une ode à la jeunesse, à ses espoirs et à son courage.
Le texte est actif, d’une vitalité saisissante, d’une générosité rare, qui trouve son amplitude dramaturgique dans l’utilisation de plusieurs principes d’écriture comme, la narration active, les dialogues courts avec d’autres personnages, les flash-back et les mises en abymes.
Il se découpe en séquences qui donnent des respirations à l’ensemble de l’œuvre et permettent un espace de création extra-linéaire à la fois simple et vaste.Ces principes d’écriture rejoignent par endroit les codes du scénario et ont pour effet de placer le personnage à la fois dans un rapport direct aux spectateurs et au cœur de l’action.

Genèse - Guillaume Séverac-Schmitz

Comment continuer maintenant?
Cette question posée par Wahab a été le point de départ de cette aventure.
Un obus dans le coeur se place au commencement de mon propre geste artistique, il en définie les lignes de forces, il en dessine les contours,
Au début habitée par le doute et l’appréhension, cette aventure est devenue peu à peu une marche vers un enchantement. Il y a en chacun d’entre nous une part de notre enfance qui ne veut pas s’éteindre qui crie son besoin d’exister encore et toujours car elle porte en elle l’innocence des premiers gestes, la joie de la découverte et nos rêves les plus improbables. Ce projet a ravivé des sensations depuis longtemps enfuies en moi mais qui ne demandaient qu’à éclore.
Au fond, à travers cette oeuvre, c’est bien de la naissance d’un artiste dont il est question.

Toutes les situations qu’il vit, les évènements tragiques qu’il a traversé ne sont que des motifs d’aspiration à la création. Faire l’expérience du vide, de la perte et du deuil. Regarder ses peurs en face avec en bagage un besoin immense de consolation pour aller vers sa propre révélation et donner enfin un sens à sa vie; c’est cela l’aventure de l’Obus...

et c’est une joie.

Distribution
  • Conception, musique et interprétation : Guillaume Severac-Schmitz
  • Collaboration artistique : Thibault Perrenoud
  • Voix : Pierre-François Garel
  • Création lumières : Pascale Bongiovanni
  • Création vidéos et peintures : Wajdi Mouawad
  • Création sonore : Guillaume Séverc-Schmitz, Flavien Gaudon, Philippe Thibault, Yann France

Collectif Eudaimonia

Représentations

Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • vendredi 01 décembre 20h30
Tarifs

Tarif C Placement libre
plein 12 €
réduit-liberté 10 €
passion 8 €
jeunes 5 €
Abonnements

Carte Liberté : 12€. Avec cette carte fidélité profitez du tarif réduit sur tous les spectacles de la saison d’hiver, en réservant tout au long de l'année.

Carte Passion : Pour 8 spectacles minimum achetés en une seule fois, vous bénéficiez de la carte Passion qui vous donne droit au tarif abonné sur tous les spectacles de la saison d’hiver, à des invitations surprises, des rencontres avec des artistes, des répétitions, des sorties de résidence…

Archives

- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE