Devenez mécène

Orchestre National du Capitole de Toulouse Mendelssohn, Mozart

COMPLET 

L'Orchestre national du Capitole revient avec le concerto pour violon de Mozart et la fameuse symphonie écossaise de Mendelssohn avec le chef d'orchestre Maxim Emelyanychev et le jeune violoniste Nicolas Dautricourt.

Programme

Mendelssohn, Les Hébrides, Ouverture

Mozart, Concerto pour violon n° 3
Nicolas Dautricourt, violon
Mendelssohn, Symphonie « Écossaise » n° 3

L'Orchestre national du Capitole

Habituellement dirigé par Tugan Sokhiev mais dirigé par Maxim Emelyanychev sur ce spectacle.

Né dans les années 1960 de la fusion de l'Orchestre du Capitole (alors chargé des opéras et ballets du Théâtre du Capitole) et de l'Orchestre symphonique de Toulouse-Pyrénées, l'Orchestre du Capitole de Toulouse a rapidement pris une stature internationale grâce au travail de Michel Plasson, qui l'a dirigé durant 35 années (de 1968 à 2003) et qui en est aujourd'hui Chef d'orchestre honoraire.

Devenu « national » en 1981 et aujourd'hui fort de 125 musiciens, l'Orchestre du Capitole entre de plain pied dans le XXIe siècle avec l'arrivée, en 2005, de Tugan Sokhiev, d'abord premier chef invité et conseiller musical, puis directeur musical à partir de 2008.

En dix ans, Tugan Sokhiev a insufflé une formidable dynamique à la formation toulousaine, développant des tournées dans le monde entier (Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, Irlande, Royaume-Uni, Pays baltes, Pologne, Chine, Russie, Japon, Amérique du Sud...), se produisant régulièrement dans des lieux aussi prestigieux que le Musikverein de Vienne, la Philharmonie de Berlin et le Bolchoï de Moscou, ainsi qu'à Paris (Théâtre des Champs-Élysées, Salle Pleyel, Philharmonie).

Outre une riche saison symphonique dans sa salle historique de la Halle aux Grains et la saison lyrique et chorégraphique du Théâtre du Capitole, l'Orchestre national du Capitole est régulièrement invité par des festivals internationaux, tels le Festival international George Enesco de Bucarest, la Quinzaine musicale de Saint-Sébastien, les Chorégies d’Orange (Aïda de Verdi et deux concerts en 2011, Requiem de Verdi en 2016), le Festival de Radio France et Montpellier (2013, 2016), le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence (2015). En 2011, l'ONCT s'est aussi produit à l’Opéra Comique dans Les Fiançailles au couvent de Prokofiev, coproduit par le Théâtre du Capitole.

Tugan Sokhiev a par ailleurs développé de nouvelles activités audiovisuelles à destination des publics les plus larges. L'Orchestre national du Capitole de Toulouse a ainsi récemment participé à des émissions telles que « Les Prodiges font leur show » sur France 2, les « Victoires de la musique classique » sur France 3, « Musiques en fête » en direct du Théâtre d'Orange sur France Musique et France 3. Cette politique de diffusion audiovisuelle ambitieuse se traduit par des partenariats réguliers avec France Télévisions, France Musique, Radio Classique, Arte Concert, Mezzo, Medici.tv etc.

Après une longue et fructueuse collaboration avec le label EMI Classics sous la baguette de Michel Plasson (une soixantaine de titres disponibles, l'essentiel du catalogue portant sur la musique française des XIXe et XXe siècles, dont de nombreuses gravures devenues des références majeures du répertoire), l'Orchestre national du Capitole de Toulouse développe aujourd'hui avec Tugan Sokhiev de nouveaux axes discographiques avec le label Naïve.

Pleinement ancré dans la vie musicale de son temps, l'Orchestre national du Capitole de Toulouse sert avec le même enthousiasme les œuvres du répertoire que la musique d'aujourd'hui. En 2012 par exemple, fut donné le Concerto pour deux pianos de Bruno Mantovani (alors compositeur associé à l’orchestre), co-commande de l’Orchestre national du Capitole et de la Casa da Música de Porto. En 2014, l'ONCT crée le Concerto pour hautbois de Benjamin Attahir avec, en soliste, son dédicataire Olivier Stankiewicz (hautbois solo de l'Orchestre), et donne la Première française du Concerto pour percussions n°2 de James MacMillan. Plus récemment, ce sont deux nouvelles créations mondiales que l'ONCT a données sous la baguette de Tugan Sokhiev : Prélude de David Azagra et Nach(t)spiel de Benjamin Attahir. Des commandes ont également été passées auprès de compositeurs tels que Bruno Mantovani et Pascal Dusapin.

Cet ancrage dans la vie musicale contemporaine se double d'une activité pédagogique très active, tant à l'intention des plus jeunes publics, avec notamment le chef Christophe Mangou qui dirige les concerts pédagogiques depuis 2012 (avec, entre autres moments forts, la création d’Éva pas à pas de Sylvain Griotto, co-commande de l'ONCT et de l'Orchestre d'Avignon-Provence), que pour la formation des musiciens professionnels grâce à la création en 2016 d'une Académie internationale de direction d'orchestre dirigée par Tugan Sokhiev en personne.

Distribution

crédit photo Patrice Nin

L'Orchestre national du Capitole de Toulouse est soutenu par la Ville de Toulouse, la Communauté Urbaine Toulouse Métropole, la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et le ministère de la culture et de la communication

 

Représentations

Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • vendredi 06 octobre 20h30
Tarifs

Spectacle placé
pleinréduit- libertétarif passionjeune-18ans, étudiant
série 130262010
série 224201510
Abonnements

Carte Liberté : 12€. Avec cette carte fidélité profitez du tarif réduit sur tous les spectacles de la saison d’hiver, en réservant tout au long de l'année.

Carte Passion : Pour 8 spectacles minimum achetés en une seule fois, vous bénéficiez de la carte Passion qui vous donne droit au tarif abonné sur tous les spectacles de la saison d’hiver, à des invitations surprises, des rencontres avec des artistes, des répétitions, des sorties de résidence…

Archives

- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE