Devenez mécène

Lorenzo Naccarato Trio

Lorenzo Naccarato Trio développe le concept d’un jazz cinématique, dans le sens où la notion de mouvement est au cœur de son exploration musicale. Fondé en 2012 avec Adrien Rodriguez et Benjamin Naud, Lorenzo Naccarato Trio se fait connaître sur la scène jazz émergente et, de tremplins en festivals, il reçoit du public un accueil toujours plus enthousiaste.  

Le compositeur, Lorenzo Naccarato

Il développe un répertoire de compositions pour piano solo et pour trio (piano-contrebasse-batterie).

Fondé en 2012 avec Adrien Rodriguez et Benjamin Naud, Lorenzo Naccarato Trio se fait connaître sur la scène jazz émergente et, de tremplins en festivals, il reçoit du public un accueil toujours plus enthousiaste. Sollicité par la revue franco-italienne Radici, Lorenzo Naccarato réalise en outre les arrangements musicaux d’un spectacle sur le cinéma italien « Les Inoubliables ». Le Trio est lauréat du tremplin Jazz à Oloron en 2015 et lauréat du tremplin Jazz à Saint- Germain-des -Prés, Paris en 2013. Après avoir étudié pendant dix ans le piano classique, Lorenzo Naccarato commence en 2007 un parcours universitaire en musicologie, à Toulouse. Spécialisé en jazz et musique improvisée, il mène un projet de recherche autour de Thélonious Monk et participe à des Master classes sous la direction de Laurent Cugny, Franck Avitabile, Kenny Barron, Enrico Pieranunzi et Claude Tchamitchian, dont l’influence sera déterminante dans son approche de la composition et du jeu en groupe.

 Teaser

Distribution

Nouveautés 2016-17
Carte Liberté : 12€. Avec cette carte fidélité profitez du tarif réduit sur tous les spectacles de la saison d’hiver, en réservant tout au long de l'année.
Carte Passion : Pour 8 spectacles minimum achetés en une seule fois, vous bénéficiez de la carte Passion qui vous donne droit au tarif abonné sur tous les spectacles de la saison d’hiver, à des invitations surprises, des rencontres avec des artistes, des répétitions, des sorties de résidence…

Presse

« En écoutant l'album de Lorenzo Naccarato, j'ai pensé à cette ville lointaine aux rues poussiéreuses. A l'objet rare qu'on a trouvé au milieu de son marché en plein air. Une ville dont on a oublié le nom. J'ai pensé aux lumières de nacre d'une aube naissante. À l'éclat d'opale que reflète cet objet ramené d'un voyage et posé sur la commode Louis XV. L'album de Lorenzo fait partie de ceux, devenus trop rares, qui me procure encore un réel plaisir d'écoute. Encore un peu de temps, de tournées, d'expériences il deviendra un très grand musicien. Merci pour de tels albums. »

André de Chabannes, journaliste Jazz à tous les étages – 25 février 2016

« On peut dire sans se tromper que Lorenzo Naccarato est un jeune pianiste prometteur, que son trio avec son disque éponyme « Lorenzo Naccarato trio » (Label Laborie distribution Socadisc) est porteur de tous les espoirs. Ce serait juste mais sévère aussi. Car cette musique est à coup sûr plus haute d’intention que cela. »

Michel Arcens, notesdejazz.unblog.fr, 20 mai 2016

« Basé à Toulouse et l’auréat de plusieurs tremplins, cet ensemble emmené par le jeune pianiste Lorenzo Naccarato s’inscrit dans la droite ligne d’une certaine esthétique contemporaine du piano trio : mélodies accrocheuses (Animal Locomotion), riffs hypnotiques à la main gauche, rythmiques biinaires inspirées du rock, effets électroniques (principalement sur la contrebasse)… Ce qui les distingue pourtant de la masse et maintient constamment l’auditeur en éveil ? Un sens incontestable de la construction et de la dramaturgie, qui fait de chacune des cinq pièces de ce fort bref opus (32 minutes!) une sorte de mini-suite pleine de rebondissements, de contrastes et de virages inattendus. Ici, la force motrice des ostinatos ne tourne pas à vide comme chez tant d’autres, elle mène toujours quelque part, vers un ailleurs, si l’improvisation ne tient qu’une place congrue dans cette démarche, il y a là l’incontestable identité d’un groupe, qu’on ne peut qu’encourager à pousser plus loin encore ses recherches. »

Pascal Rozat, Jazz magazine, Sélection « Nouveauté », mai 2016

« Leur album éponyme est une pure merveille. On l’écoute en boucle. Envoûtante, puissante, aérienne, chaque morceau est une pépite. « Breccia », le début comme un souffle, prend de l’ampleur, le son de la contrebasse rond et feutré répond au piano, à la respiration de la batterie. « Mirko is still dancing », un son décalé, aux couleurs métissées nous prend aux tripes. « Heavy rotation », un son profon, un roulis de piano, et nous voila embarqué dans une foulée vers l’absolu, comme une libération. Il y avait longtemps que nous n’avions pas eu une si belle surprise. Le trio va partir sur les scènes de Paris, Toulouse, Limoges, Marciac, Langourla, l’île Maurice… ».

Marielle Merly, La Dépêche, 6 mars 2016

Le trio […] manifeste un appétit vorace lorsqu’il récite une leçon un brin savante, certes, mais jamais obscure. […] Il faudra réécouer ce groupe dans d’autres circonstances - il le mérite ! Pour mémoire, le Lorenzo Naccarato Trio a été primé lauréat du tremplin jazz à Saint-Germain-des-Prés il y a deux ans. Le potentiel est là, sans aucun doute. Il ne reste plus à nos trois gaillards qu’à forcer le destin pour se faire un nom auprès du public.

Gilles Carrière, Le Télégramme, Novembre 2015

Mais le parallèle le plus convaincant avec le célébrissime trio suédois E .S.T. est le lien entre jazz et pop. Car la musique du trio ne swingue pas. Ou pas souvent. La batterie de Benjamin Naud y contribue énormément en amenant plus de puissance que de swing, notamment sur « Komet », « Heavy Rotation ». Cet album sans nom est un belle œuvre mais véritablement trop court pour assouvir la soif d’émotions que nous propose ce trio. On attend la suite avec fringale.

Gilles Gaujarengues, Citizen Jazz, 27 mars 2016

« Dans ses compositions, Lorenzo Naccarato Trio nous entraîne dans une esthétique magnétique, ciselée et fluide. Les compositions de ce jeune pianiste franco-italien se voient déjà comparées aux univers d’Avishai Cohen ou du trio E.S.T. et il est vrai qu’il est facile de trouver un air de famille entre ces figures tutélaires et le jazz "cinématique", organisé autour de l’idée de mouvement, du trio de Lorenzo Naccarato. De formation classique, Lorenzo a gardé un goût prononcé pour Ravel et Satie, empruntant au jazz comme aux musiques de films. Assurément l’une des découvertes de cette rentrée ! »

Philippe Fayret, Millau Jazz Festival, 2015

Représentations

Salle du Bellay, Souillac
  • vendredi 28 avril 20h30
Tarifs

Tarif D Placement libre
plein 12 €
réduit 10 €
abonnés 8 €
jeunes 5 €

Tarif réduit : détenteurs de la Carte Liberté, groupes à partir de 10 personnes, comités d’entreprises, adhérents Lieu commun.
Tarif abonné : détenteurs de la Carte Passion, demandeurs d'emploi.
Tarif jeune, 5€ sur tous les spectacles sauf ceux de catégorie A à 10€ : scolaire -18 ans, étudiant -26 ans.

Abonnements

Carte Liberté : 12€. Avec cette carte fidélité profitez du tarif réduit sur tous les spectacles de la saison d’hiver, en réservant tout au long de l'année.

Carte Passion : Pour 8 spectacles minimum achetés en une seule fois, vous bénéficiez de la carte Passion qui vous donne droit au tarif abonné sur tous les spectacles de la saison d’hiver, à des invitations surprises, des rencontres avec des artistes, des répétitions, des sorties de résidence…

Archives

- saison 2016/2017
- saison 2015/2016
- saison 2014/2015
- saison 2013/2014

© 2013 Opéra Eclaté - Création PIXBULLE